Jericoacoara, le paradis du Brésil : Que faire ?

jericoacoara que faire

Après 4 jours passés à Rio de Janeiro, nous nous envolons pour Jericoacoara, un petit village de l’état de Ceará, au nord-est du Brésil. On le surnomme également le paradis du Brésil, et je comprends désormais pourquoi ! Isolés de tous, et loin de l’insécurité Brésilienne, nous découvrons avec émerveillement cette petite ville situé au coeur d’un parc national, où tongs et pieds nus sont de rigueur. Alors que faire à Jericoacoara ? Je vous révèle ses secrets !


Arriver à Jericoacoara

jericoacoara que faire

Arriver à Jericoacoara peut se révéler être un vrai parcours du combattant. En effet, pour atteindre ce petit coin de paradis, vous pouvez soit atterrir à l’aéroport de Cruz, soit à Fortaleza. Il y a peu de vols directs – à l’aller, nous venions de Rio et avons eu une correspondance à Sao Paulo. Ensuite, il faudra prévoir un chauffeur afin de vous conduire jusqu’à « Jeri » : 1h de route à partir de Cruz et 5h de Fortaleza. À l’approche de Jericoacoara, il n’y a aucune route, seulement du sable et des dunes que les 4×4 traversent en mode rally. Une fois arrivés sur place, il faudra payer une taxe de tourisme5$R par jour. Maintenant, détendez-vous, il est temps de profiter de cet endroit incroyable.

arriver à jericoacoara

Se loger à Jericoacoara

La villa Jericoacoara

C’est sur Instagram que j’ai découvert la villa. Et, j’ai tout de suite su que nous étions faits l’un pour l’autre : Décoration bohème et soignée, ambiance familiale et personnel aux petits soins. Alors, en découvrant le lieu, notre chambre et mon hamac attitré, j’étais aux anges.

Le petit-déjeuner

Chaque matin, nous avions accès à un buffet petit-déjeuner : Des jus frais, du pain, des gâteaux maison, des céréales et j’en passe ! Nous pouvions également commander des crêpes, tapiocas, et omelettes sur mesure. Ensuite, nous nous installions au bord de la piscine principale pour déguster tout cela en profitant de la vue.

Les activités

Le personnel a été adorable et s’est chargé de nous conseiller sur de nombreux restaurants et choses à voir. Ils nous ont également organisé des activités en fonction de nos envies. Enfin, lorsque nous avions du temps libre, nous profitions de la piscine. Et, le choix était large puisque nous avions aussi accès aux piscines des deux autres villas du groupe.

Bref, nous avons adoré notre séjour à la villa et avons même hésité à le prolonger…

la villa jericoacoara
Piscine de la Villa
la villa jericoacoara
Piscine de la Villa Jomael

Que faire à Jericoacoara ?

Découvrir le parc National de Jericoacoara en Buggy

Comme les voitures ne sont pas autorisées au sein du parc national de Jericoacoara, il est possible de louer des quads, buggys ou de se déplacer à cheval. Ainsi, quand nous avons voulu partir à la découverte du parc, nous avons choisi de louer un buggy avec chauffeur pour la journée. Rendez-vous fixé à 9h devant la villa.

Les lagunes d’eau douce

D’abord, nous avons passés plusieurs heures à découvrir les nombreuses lagunes d’eau douce formées par la pluie au creux des dunes. Nous en avons même profité pour nous baigner. En effet, L’eau est tiède, il est donc très agréable – et facile pour les frileuses – d’en profiter.

L’Oasis

Ensuite, nous nous sommes rendus dans un oasis au milieu du désert. Nous avons alors pu profiter d’une vue magnifique sur tout le parc. Pour déjeuner, notre chauffeur nous a déposé à la casa B&B qui se trouve non loin du lagoa Paraiso – Dont je vous parle plus bas.

Praia do Préa & Arvore da Preguiça

Enfin, nous avons passé un moment à la praia do préa qui se trouve à l’entrée du parc. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à l’Árvore da Preguiça. C’est « l’arbre de la paresse ». Seul au milieu du désert, il a poussé à l’horizontale et a donc une forme très particulière.

jericoacoara que faire buggy
Les lagunes au creux des dunes
jericoacoara que faire oasis
L’Oasis
jericoacoara que faire oasis
Vue de l’Oasis
jericoacoara que faire
Árvore da Preguiça

Regarder le coucher de soleil sur la Duna do Pôr do Sol

Au sommet de cette dune, se réunissent chaque soir, les touristes et les locaux pour observer le soleil se coucher sur la mer. Elle se trouve au sud-ouest du village, et se dresse à 30 mètres du sol pour profiter d’une vue unique !

Passer une journée au Lagoa Paraiso & Lagoa Azul

Ce sont les deux plus grandes lagunes de Jericoacoara : La lagoa azul est connue pour son eau transparente – que nous n’avons pas eu la chance de contempler car il avait plu la veille. Et Lagoa Paraiso, pour ses hamacs très instagrammables installés au milieu de l’eau turquoise. Pour y accéder, il faut aller à l’Alchymist beach club et payer 20 $R pour entrer. On peut s’y rendre très facilement en Buggy ou en quad, et y rester jusqu’au bout de la nuit où des soirées sont souvent organisées.

Découvrir la Pedra Furada

La Pedra Furada est un rocher en forme d’arche qui se trouve au pied des falaises de Jericoacoara. Il est possible d’y accéder à pied environ 30 minutes de marche, en faisant attention à la marée – ou à cheval. C’est un endroit très prisé pour regarder le coucher de soleil à travers la roche.

Faire une balade à cheval

L’un de nos moments favoris à Jeri : Nous avons pu faire une balade à cheval au coucher de soleil. C’était magique ! Nous avions fait appel à Terra Dos Cowboys : un ranch qui promeut la qualité des randonnées équestres – Le bien-être de leurs chevaux et la sécurité des clients sont des valeurs primordiales. C’était une balade de rêve où nous avons pu profiter de panoramas uniques en observant le soleil se coucher sur Jericoacoara. C’était d’autant plus appréciable que Julie, qui nous a accompagnée, a su adapter la balade à nos différents niveaux. J’ai ainsi pu profiter d’un galop sur les dunes alors que mon homme et Julie m’attendaient plus loin. Un moment incroyable !

Plus d’infos ICI ou et réservations sur WHATSAPP +55 (88)9 9783-6807

Faire du Kite Surf

Jericoacoara est l’un des hauts lieux du kite surf au Brésil. Ainsi, des visiteurs du monde entier se retrouvent ici pour profiter de la météo particulièrement propice. En effet, le vent qui y souffle de Juillet à Janvier sans interruption. Les conditions sont optimales et c’est donc le lieu idéal pour les surfeurs confirmés. Mais aussi pour les novices car les cours sont relativement bon marché.

Faire la fête au café Jeri

À partir de 18h, les locaux et les touristes se retrouvent sur le rooftop du café Jeri pour faire la fête en regardant le coucher de soleilC’est la sunset party. Nous avons ainsi pu profiter d’un show entre danseurs, cracheurs de feu et DJ. La fête dure jusqu’à 23h dans une ambiance de dingue ! L’une de nos meilleures soirées à Jeri.

Profiter des plages

J’ai gardé le meilleur pour la fin car Jericoacoara, c’est avant tout de belles plages de sable fin. Il y a bien évidemment la Praia principal, une plage immense qui s’étend de part et d’autre de la dune du coucher de soleil. Vous y trouverez de nombreuses barracas où acheter la fameuse caipirinha, et des transats pour vous prélasser au soleil. Plus loin, en longeant les falaises, se trouve la plage da malhada. Et enfin, si vous cherchez davantage de tranquilité, vous pouvez vous rendre à la plage das conchas, où se trouve la pedra furada. L’eau y est très calme et tiède, il est donc très agréable de s’y baigner pour notamment se rafraichir – car il fait souvent très chaud à Jeri !


Mon avis

J’ai eu un énorme coup de coeur pour Jericoacoara ! L’athmosphère très zen qui s’en dégage est tellement apaisante et idéale pour déconnecter. Le fait qu’on soit constamment les pieds dans le sable et qu’aucune voiture ne circule à l’intérieur du village accentue ce sentiment. Nous avons passés une semaine de bonheur intense à profiter des choses simples et sommes revenus des souvenirs plein la tête. Si je devais vous conseiller une destination au Brésil, ce serait celle là.


Retrouvez d’autres articles dans la catégorie BRÉSIL

Ainsi que toutes les stories de ce voyage en highlight sur Instagram

À très vite,

Sur le même thème

6 comments

  1. Coucou Lola, merci pour ce joli post qui nous vend du rêve pendant que dehors il fait 5°C ahah
    Ça a l’air d’être un lieu très touristique, peut on parler anglais partout sans problèmes? Ça me rappelle beaucoup l’ile Gili Trawangan à côté de Bali: sans voiture, ambiance bohème, hôtels **** écologiques etc…
    Alors qu’à Bali le tourisme avait ruiné pas mal de choses, ici ça avait fait un effort pour préserver l’ile!
    Je garderai tes conseils précieusement si un jour j’irai au Brésil, mais ce n’est pas prévu pour le moment…
    Bisous,
    Maria

    1. Alors je t’avoue que j’ai trouvé que les Brésiliens avaient beaucoup de mal avec l’anglais, on a donc opté pour l’espagnol la majeure partie du temps. En revanche, à Salvador, il y a des voitures (À part vraiment dans les rues pietonnes du centre) et ce n’est pas très pro écologie. ça reste un endroit magnifique mais pas du tout pour le même type de tourisme au’à Bali je pense – En passant, je reve d’aller à l’île Gili !

      Bisous ma belle !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.